Étiquettes

 

DSCN0379Vue des jardins de l’ouest

 

Petit historique

 

 

Le site, entre le plateau de l’Eure et une boucle de la Seine, a favorisé la présence de l’homme depuis la Préhistoire. En outre la présence de l’eau, le Puchot, a permis la sédentarisation des populations.

C’est au Xe, dans la charte de Richard Ier de Normandie, qu’apparaît la première mention écrite d’Elbeuf sous la forme de « Wellebou ».

Le village, qui s’était développé autour dela première église Saint Etienne et aux abords du Puchot, appartient alors au domaine particulier des Ducs de Normandie, puis à partir de 1417, àla maison de Lorraine.

En 1667, Colbert crée la Manufacture royale, véritable charte de qualité du drap d’Elbeuf.

L’arrivée d’industriels alsaciens en 1871, apporte un second souffle : ils intensifient le processus d’industrialisation en bâtissant des « usines villes ».

Pendant plus de 3 siècles, l’activité drapière apporte prospérité et développement à la ville d’Elbeuf et marque profondément son évolution urbaine

Jusqu’à l’apparition de la machine à vapeur (1817), l’énergie nécessaire aux manufactures est produite par des manèges à chevaux. En 1812, il en existait 49 qui utilisait près de 300 chevaux.

Au XIXe, Elbeuf est reliée au réseau férré : à Rouen de 1883 à 1965, à Louviers, Pacy sur Eure, Dreux, Chartres et Orléans de 1876 à 1940 (service voyageurs). La gare de Elbeuf Saint Aubin (1863)  était reliée à la gare Elbeuf Centre par un tramway qui passait la Seine sur le pont de fer (1864). Maintenant elle relie la ville à Caen, Rouen et Paris. 

En 1939, on détruit l’île des Mottes pour faciliter la circulation et éviter les inondations. Cette île reliée par un bac possédait une sorte de guinguette et un centre de natation.

 

Quelques autres dates

 

 

 

1788 : Ouverture du cimetière Saint Etienne

1794 : L’artère principale (actuelle rue des Martyrs) est rebaptisée rue de l’Union puis rue de la réunion en 1798.

1817 : Inauguration du théâtre municipal, incendié en 1940

1877 : Fondation d un orphelinat

1880 : Fermeture de ladite gare routière

1885 : Fondation d une caserne

1893 : Inauguration du lycée d’Evreux, détruit en 1940

1900 : L’ancienne rue Saint Jean devient rue de la Nation avant de prendre son nom actuel (Rue Guynemer).

7 mai 1944 : La ville sera bombardée.

1970′ : Destruction du kiosque du jardin de l’hôtel de ville devenu aire de jeux.

 

 

La chambre de commerce

 

La chambre de Commerce fondée en 1861, succède à la chambre Consulaire des Arts et Manufactures créée par Bonaparte en 1804.
Img_2089Cet édifice est construit en 1865 par la société dite « le cercle des commerçants » au temps de la prospérité de l’industrie drapière d’Elbeuf. L’inspiration baroque de l’ensemble se manifeste notamment par le mur de façade travaillé en ressauts et la présence de colonnes géminées encadrant l’entrée principale.
Propriétaire depuis 1948, la Chambre de Commerce et d’industrie d’Elbeuf accueille également l’Office de Tourisme du Pays d’Elbeuf jusqu’à l’inauguration de la fabrique des Savoirs.

 

La Poste

 

IMG_2075

C’est dans cette maison que s’installe en 1779 la 1re municipalité d’Elbeuf. Elle est connue sous le nom de « mairie du Coq » en référence à l’auberge du Coq située à proximité.
En 1876, cet édifice devient l’Hôtel de La Poste

L’arrivée du téléphone en 1886 nécessite la construction d’un campanile en bois d’où rayonnent les fils du télégraphe et du téléphone.

 

 

L’hôtel de ville

 

IMG_2068

La construction de cet Hôtel de ville est déclarée d’utilité publique par Napoléon III le 31 Juillet 1865. La guerre de 1870 survient et les soldats prussiens sont les 1ers occupants de la nouvelle mairie. La 1re réunion du conseil municipal se déroule le 3 aout 1871. L’Hôtel de Ville accueille aujourd’hui la municipalité et les services municipaux après avoir longtemps abrité diverses instances administratives. Il possédait un jardin avec un kiosque jusqu’au années 70.

 

 

L’usine Clarenson

 

 

DSCN1861

 

Elle date du XVIIIe et possède une cheminée dont on voit la base à droite.

 

 

Autres curiosités de la ville

 

IMG_0027 

 

Cirque théâtre. Il  date depuis 1892 et est devenu cinéma depuis 1942. Il aaccueilli Jaurès en 1912. (photo de 2012)

 

 

manufacture (1)  Ancienne manufacture de draps (photo de 2012)

 

IMG_2083

 

 

Pont Guynemer (1953) sur la Seine reliant Elbeuf à Saint Aubin.  (photo de 2012)

 

 

Dscn0143

 

 

L’ancienne gare Elbeuf Centre

 

 

elbeuf (1)

 

 

 

 

 

Ancienne usine Blin

 

 

elbeuf (2)

 

 

Institut universitaire de technologie

 

DSCN0433

 

 

Blason sur une école

 

 

DSCN1018

 

 

L’ancien orphelinat

 

 

Dscn1019

 

 

L’ancien lavoir

 

 

Dscn1020

 

 

Les anciens bains douches

 

 

Eglise Saint Jean

 

Elle date du XVIIe et renferme desvitraux des XV et XVIe

 

elbeufImg_2085

Gravure d’un missel du début du XXe

 

 

 Vue du pont Guynemer sur la Seine 

 

 

 

L’église Saint Etienne

 

 

DSCN0359

 

 

 

 

 Une première église a été fondée au Xe. L’actuelle a été construite entre le XV et XIXe. Le chœur gothique avec sa toiture vernissée et son clocher à tour carrée du XVIIIe. L’édifice est orné de 15 vitraux du XVIe dont celui des Tisserands de 1514. L’orgue Cavaillé – Coll date de 1882.

Elle est conçue selon un plan à 3 vaisseaux : la nef et les 2 collatéraux. Son chevet est formé d’une abside accueillant le sanctuaire et de 2 absidioles où sont installées les chapelles de la Vierge et de Saint Joseph. Elle est bâtie en pierre de taille calcaire et sa toiture se compose d’ardoises et detuiles vernissées.

A l’intérieur, une statue en chêne date du XVIIIe, une poutre de gloire du XVIIIe de style baroque provenant de l’église Saint Etienne des Tonneliers de Rouen.

 

DSCN0362

 

 

Plaque commémorative en latin (Il concerne Jean Le Doux, curé de la paroisse mort en 1741 à l’âge de 84 ans)

 

 

 

La Synagogue (1909)

 

DSCN0342

La plaque date de juin 2014 :

« Les étoiles jaunes peintes sur ce mur sous l’occupation (1940-1944) témoignent de la haine antisémite des nazis. Elles ont été protégées afin de perpétuer la mémoire du péril mortel du racisme »

 

 

synagogue (2)

 

 

 

 

 

 

Vue de la rue Grémont

 

 

A voir également

 

– L’ancienne halle au poisson devenu salle d’exposition (1863)

 

Dans l’art

 

Lithographie d’Asselineau (XIXe)

 

 

A faire

 

La trame bleue (3km)

 

A lire

 

Histoire de la ville et des environs d’Elbeuf (1842)

Recherches sur Elbeuf (1859)

Blason populaire de la Normandie (1859)  Pages 230 et 231

La Normandie monumentale et pittoresque (1893) à partir de la page 253

Elbeuf cité drapière (par Pierre Largesse ; 2004)

Les bulletins de la société de l’histoire d’Elbeuf 

Bibliographie de la Société de l’Histoire d’Elbeuf

Pour en savoir plus sur Elbeuf et ses environs, cliquez !!!

Publicités