Étiquettes

Quelques dates

Xe s : chantiers navals

1001 : installation des Bénédictines

XIIe : fondation d’un port et d’entreprises de fumage de harengs

1750 : Réaménagement du port

1830 : Agrandissement du port

1850′  : Reliée par le rail à ligne Paris Rouen Le Havre

1863 : Renaissance de la liqueur bénédictine

1865 : Inauguration du 1er casino remplacé en 1908 par Monge

1896 : Reliée par le rail au Havre jusqu’en 1970 pour les voyageurs

1900 : Reliée par le rail à Dieppe jusqu’en 1946 pour les voyageurs

1908 : Naufrage du Notre Dame de Boulogne

1909 : Naufrage du Augustin le Borgne

1932 : Mis à l’eau de l’Etoile, voilier encore en activité.

8 mai 1944 : Bombardements.

La plage en 2014

DSCN0540

DSCN0541

 Quelques curiosités

IMG_0725

Ancien tribunal

Img_0726

La Poste

L’abbatiale de la Sainte Trinité (XI au XVIIIe)

IMG_0727Surnommée le petit Cluny, elle fut restaurée après les invasions vikings en 1001. Elle financera une partie de la flotte de Guillaume le Conquérant, elle enverra en Angleterre des moines soldats, un médecin (Gontard) et un chevalier (Vital) en 1064. Après cette conquête, l’abbaye multipliera par 4 ses possessions (ports du Sussex, Gloucester, Lincoln…). Elle les possèdera jusqu’au XVe.
Elle mesure 126m de long.
Quelques moines de Fécamp développeront l’abbaye de Conches dans l’Eure au XIe.
L’hôtel de ville occupe une partie des bâtiments conventuels de l’abbaye.

FC

Gravure de la Sainte Trinité sur un missel début XXe

A voir également

 La bénédictine et son palais

La liqueur renait en 1863 grâce à Alexandre Le Grand qui s’inspire de l’élixir de Dom Vincelli qui fut son concepteur en 1510. Elle est composée de 27 plantes et son premier exportateur est la Russie.
Le palais a été inauguré en 1900 et fut soumis au plan de l’architecte Camille Albert.

Le musée des Terres Neuvas

Actuellement fermé, il ouvrira ses portes en 2015 dans ses nouveaux locaux. Il remplacera le premier musée datant de 1988.

Le musée du chocolat

On y retrace la transformation de A à Z du fruit au produit fini.

La chapelle Notre Dame du Salut

Édifice accessible grâce au chemin de pèlerinage : Les religieux du monastère le gravissaient en cortège pour le pèlerinage à Notre Dame de Mars qui avait lieu le jour de l’Annonciation, lors de la procession du Mardi de la Trinité, ou dans des circonstances exceptionnelles, comme la mort du Duc de Guise en 1587.

A l’inverse au Moyen Âge, les pélerins venant du Nord descendaient ce chemin pour vénérer la relique du Précieux Sang conservée à l’abbaye. Ils trouvaient parfois refuge dans la chapelle Notre Dame pour y passer la nuit.

Autres édifices 

L’église Saint Etienne (XVIe)

La maison des moines insoumis

La ferme de la chapelle

A faire

Randonnées : Cliquez sur ce lien, les circuits de Fécamp et de sa région sont à télécharger.

Le GR 21 vous permet de ralier au Havre à l’ouest et à Dieppe à l’est.

A lire

Guide du voyageur à l’abbaye, dans la ville et sur le territoire de Fécamp (1836)

La Normandie monumentale et pittoresque (1893) à partir de la page 465

Pour en savoir plus sur Fécamp, cliquez ici

Publicités