Anecdotes

Sous l’ancien régime, lors de la grossesse de la duchesse au château de la ville, le droit de grenouillage (Cela consiste à faire taire les grenouilles) s’est appliqué.

La ville est renommée pour sa bergamote (bonbon de sucre cru)

 

Quelques dates

 1218 : Incendiée par Henri de Bar

1475 : Ville prise par Charles le Téméraire

1477 : Bataille de Nancy

1633 : Louis XIII prend la ville à l’aide des Suédois

1648 : La ville devient française par le traité de Westphalie

1768 : Edification d’une université

1777 : Création du siège de l’évêché

Août 1790 : Répression contre la mutinerie de 3 régiments, elle se terminera en combat de rue et plusieurs centaines de morts et blessés.

1793 : Naissance du macaron nancéens et inauguration du Musée des Beaux Arts

1852 : Arrivée du chemin de fer

1856 : Inauguration de la première gare conçue par Chatelain

 

Célèbres nancéens

 Claude Deruet (peintre XVIIe)

Jacques Callot (graveur XVIIe) Il a peint des scènes de la guerre de 30 ans.

Jean Lamour (ferronnier XVIIIe) Il réalisa les grilles de la Place Stanislas

Emmanuel Héré de Corny (architecte XVIII) Il réalisa la place Stanislas

Antoine Drouot (Général XIXe)

Emile Gallé (Ebéniste, verrier et céramiste XIXe) Il créa avec d’autres artistes l’école de Nancy

Henri Poincaré (mathématicien XIX XXe)

LH. Lyautey (Maréchal de France XIX XXe) Il fut également ministre et académicien

Victor Prouvé (peintre et graveur XIX XXe) Il dirigea l’école de Nancy oùilétudia auparavant

Francis Gruber (verrier XXe)

 

 

A faire

VTT : Boucle 1

A lire

Histoire des villes vielle et neuve de Nancy, depuis leur Fondation jusqu’en 1788 (1811)

Nancy : histoire et tableau (1847)

Le Pays lorrain (1904) à partir de la page 345

Nancy par André Hallays (1920)

En Lorraine au coeur de la Lorraine (1948) par M. Grosdidier de Matons (Chapitre 1)

La Lorraine (Bruno Barbier ; Edition Ouest France ; 2000)

Publicités