La motte féodale

Une motte féodale est un tertre de la terre de creusement du fossé qui l’entoure. Une éminence parfois naturelle peut servir de base à la fortification. Sa partie artificielle ne concerne que le sommet : une tour sur la motte, palissades, chemin de ronde, structures en bois qui la renforcent toujours. La tour est accessible que par une passerelle qui s’appuie sur le bord extérieur du fossé remontant jusqu’au sommet de la motte.

La motte est ceinturée d une sorte d’enclos fortifié, d un fossé et d un rempart de terre, lui-même surmonté d une palissade : c’est la basse cour avec des bâtiments d’habitation et d’exploitation agricole, et souvent une chapelle.

Motte et basse cour constituent un genre de château très répandu au XI et XIIe. Plus tard la tour de bois sera remplacée. parune en pierre

Le château à motte a vocation militaire, défense et surveillance, et vocation résidentielle, habitat seigneurial et centre de seigneurie, c’est à dire une entité économique, sociale et politique. Dans un pays, ville ou village, la motte est symbole de l’autorité seigneuriale.

 

Anecdote : Vous verrez plusieurs motte féodale dessiné sur la Tapisserie de Bayeux  (Exemple celle de Rennes ou  celle de Dinan)

 

A voir : Vous pouvez vous rendre à Saint Sylvain d’Anjou pour observer une restitution d’une motte féodale (X et XIe). Site

 

Pour en savoir plus sur la motte féodale, cliquez ici

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s